• Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon

Un Nouvel Élan pour Villeurbanne en 2020 !

"Pour l'ensemble de ces points, je souhaite m'engager. Je suis candidat aux élections municipales de Villeurbanne en mars 2020 [...] à la tête d'une liste et d'un projet citoyens."

Clément Charlieu

Candidat aux élections municipales

"Nous sommes allés à la rencontre des villeurbannais, des villeurbannaises. Aujourd'hui le constat est sans appel. Les citoyens veulent construire une ville où il fait bon vivre."

Villeurbanne plus verte

Villeurbanne plus civique

Villeurbanne plus sûre

Villeurbanne mieux desservie

 

Un Nouvel Élan, un projet citoyen

La démocratie incitative, le nouveau concept civique et citoyen

Après la démocratie participative, et la démocratie représentative, une nouvelle méthode voit le jour.

Portée par Un Nouvel Élan!, la démocratie incitative est un nouveau concept créant une synergie entre tous les corps de la société : Les pouvoirs publics, les citoyens, et les entreprises. 

Chez Un Nouvel Élan!, nous croyons plus que tout en l'engagement, individuel comme collectif.

Le principe est simple : encourager l'engagement citoyen en valorisant les bonnes actions et l'implication citoyennes.

Ces actions seront menées en collaboration avec des entreprises locales pour boucler un cycle ou chacun serait gagnant.

L'écologie urbaine

La reforestation de Villeurbanne

Les habitants de Villeurbanne sont formels : La ville étouffe

Nous voulons faire d'une ville grise, une ville verte.

Cela implique de mettre de la verdure au sol, sur les murs et sur les toits, les balcons et les terrasses. Cela passe également par le fleurissement des toits d'arrêts de bus par exemple, pour créer un écosystème urbain favorable.


La Nature en Ville : la nature fait du bien, elle rend heureux, elle apaise. Nous vivons en moyenne à 300 mètres d’un point vert, là où les espaces arborés se ressentent à moins de 100 mètres.

Nous proposons donc l'idée simple de réduire notre distance de tout point vert à 5 mètres tout au plus.


Cette reforestation stricte de l'espace urbain, une première, a des effets bénéfiques pour la climatologie mais également pour la sérénité en ville.
Pour cela, nous souhaitons planter des arbres sur les grands cours, entretenir les parcs et jardins, favoriser leur préservation, avec l'aide et l'engagement des citoyens (se reporter à la démocratie incitative, plus haut).

La sûreté - sérénité

Priorité à la lutte contre les incivilités

Les incivilités non délictuelles : la ville est sale.

Des poubelles débordent, des trottoirs jonchés de déjections canines, de papiers, d’emballages, de mégots. Nous souhaitons faire de Villeurbanne une ville propre.
Un point important sera d'installer des dos d'âne dans les longues rues afin de limiter les vitesses folles et dangereuses de certains véhicules. Notamment sur les rues Jean Jaurès, entre Maisons Neuves et Grandclément, et rue du Canal à Saint-Jean.

 

Pire encore : les délits avec le sentiment d’impunité.

60 points de deals recensés. C'est autant de quartiers où il est impossible de vivre sereinement. Une totale implication des pouvoirs publics est nécessaire pour ramener la sûreté en ville.

L'éducation

L'école propose l'éveil à la nature, à la culture et au civisme

En lien avec ce qui précède, la nature devient proche des enfants qui sont
éveillés à sa proximité et ses bienfaits.
Un changement des rythmes scolaires est envisagé pour être en phase avec nos ambitions : le retour à la semaine de 4 jours (actuellement celle-ci est encore à quatre jours et demi).


Le mercredi deviendrait alors "sanctuarisé" pour les activités périscolaires menées par des animateurs municipaux ou des associations (il s'agirait d'une journée de repos pour les enseignants).
 

Cette journée sera réservée à l’éveil à la nature, à l'ouverture à la culture sous toutes ses formes. Les jeunes élèves y seront sensibilisés aux équilibres environnementaux. Une grande phase concernera également l'éveil, ainsi que l'apprentissage du civisme, pour préparer les citoyens de demain.
La respiration du mercredi bénéficie à un meilleur enseignement classique en semaine et une attention accrue.

Les mobilités - transports

Une ville qui s'ouvre et se désenclave

Villeurbanne est centralisée autour des Gratte-Ciel, « l’extrême-centre ».
Les habitants de ce quartier bénéficient d’une belle vie de quartier, mais le ressenti est loin d'être le même en s'éloignant.

Nous avons l'ambition que la ville aille vers ses habitants. Dans cet esprit, nous souhaitons que le Tramway T6 relie la Doua à la Place Grandclément via :
▪ La rue du 8 Mai 1945 (au cœur des Buers, pas loin de Saint-Jean)
▪ Cusset
▪ Le Boulevard Eugène Reguillon
Ce trajet relie l’Est de la Ville au Nord et au Sud.


Toujours dans une optique de verdure, nous proposons des voies vertes : la création d'un périphérique "vert" et aéré.
En parallèle nous souhaitons développer une grande voie bleue : le Canal de Jonage, une voie de transport fluvial pour acheminer les habitants de l’Est à l’Ouest, et vice-versa !
Cela permet d'utiliser notre beau canal pour un nouveau type de transport en commun et de désengorger le Métro A par la même occasion.


Par ailleurs, important et urgent de protéger les cyclistes avec des voies mieux aménagées sur les rues et cours dangereux, en envisageant notamment des voies bornées et sécurisées.

Enfin, deux problèmes sur lesquels nous souhaitons travailler :

- La régulation des problèmes de stationnement en ville.
- La question grandissante des trottinettes électriques dans l'espace public. Celles-ci appellent à un débat de fond quant à leur utilité par rapport à leur dangerosité du fait de l’incivisme des utilisateurs, sans citer la démarche non écologique de leur production.

 
 
 
 
 

Je souhaite contribuer aux futures propositions !